L’école des Héros : arnaque ou évidence?

Créer L’Ecole des Héros et avoir un site qui s’intitule « reussirdanslavie.com » , on peut se dire : « Ce mec se là pète avec des mots pareils».

En fait le but de l’Ecole des Héros c’est juste de rappeler aux personnes qui ont gardé un soupçon de conscience que tous les mots de notre langue ont subi depuis un moment une inflation qui leur a fait perdre leur sens. En tant qu’ancien prof de français je fais donc juste de « l’étymologie pratique tournée vers l’action »

Qu’est-ce que j’entends par là? Poser quelques questions existentielles et y répondre avec le maximum de lucidité : Pourquoi sommes nous en vie? Pour réussir! Tout ce qui vit est polarisé par cet objectif, je dirai même cette « pulsion de réussite »…Dans le cas contraire, le spermatozoïde qui nous a permis de débarquer ici aurait rebroussé chemin…

Il faut réaliser que tout ce qui vit sans aucune exception est polarisé par cet instinct naturel : pas de réussite, pas de vie et réciproquement.. Donc pas de raison de croire qu’échouer c’est faire preuve de modestie…Echouer c’est juste faire preuve d’amnésie ou d’ignorance.

Allons-y donc pour « réussite », on est livré d’usine avec les applications dédiées, il suffit juste de le savoir et de les utiliser. Venons-en maintenant à cette histoire de « Héros »…

On accepte que l’école « officielle » forme des élites, des cancres, des citoyens, des diplômés, des qui ont tout loupé et qui ont laissé tomber mais par contre, créer une école où l’on prétend former des « Héros », non, ça, ça sent un peu l’arnaque…

Au Japon où j’ai vécu 30 ans il y a une phrase célèbre qui finalement peut s’appliquer aussi chez nous, c’est : « Le clou qui dépasse appelle le marteau… » Le Héros, c’est le clou qui dépasse…

Notre système scolaire ne nous apprend pas à « dépasser » donc il ne nous apprend pas à « nous dépasser »…On peut croire que les « courses de hamsters » et les « combats de chiens » que sont les classements, les diplômes, les concours et autres parcours de « validation » sont des outils de « dépassement »…

Ce n’est pas le cas, pour preuve, beaucoup de drop-out qui ont réussi à conquérir leur place au soleil se sont dépassés sans passer par les « filières officielles » et ils n’ont pas eu besoin de « diplômes » pour se hisser au sommet de la « performance ». 

Et oui, on ne devient pas un Héros, on arrive dans ce monde de brutes en tant que tel : héros de naissance et de père en fils. Le simple fait d’être en vie est un acte héroïque puisqu’avec nous, c’est une histoire unique, absolument inédite, qui va s’écrire… si on le veut bien…et ça c’est ce qui fait la différence.

Etre né héros et l’oublier, c’est la véritable arnaque, elle est courante et notre système « éducatif » qui n’a pas pour priorité d’ « élever » des héros en est trop souvent complice sous son faux air de respectabilité.  #réussir #héros #succès

%d blogueurs aiment cette page :